Blog

Cholestase gravidique : Quand y penser, quand la dépister ?

Dépistage

Clinique

Prurit évocateur
(Sensibilité 91% – Spécificité 93%)
isolé, palmoplantaire,
nocturne.

Biologie

Acides biliaires
(élevés, >10 µmol/L à jeun)

OU

ALAT
(supérieures à 2N)

En l’absence de symptômes évocateurs d’un diagnostic différentiel, il est proposé de
ne pas réaliser de bilan complémentaire biologique ou échographique.

Examens complémentaires

À pratiquer en cas de perturbation inexpliquée des tests biologiques hépatiques au cours de la grossesse

Numération formule sanguine

Ionogramme sanguin

Glucose à jeun

Créatinine et filtration glomérulaire calculée

Urée

Glucose et protéines urinaires

ECBU

Acide urique

TP

Sérologie Hépatite A

Sérologie Hépatite B

Sérologie Hépatite C 

Sérologie Hépatite E 

Sérologie CMV

Sérologie Herpes simplex virus (HSV)
Détection génome du virus Herpes simplex (HSV) par PCR
si fièvre élevée

Anticorps anti-mitochondrie et anti-nucléaires
si prurit et GGT élevée

Suivi, après administration d'acide ursodésoxycholique

Une surveillance biologique est recommandée, sans qu’une fréquence précise soit déterminée.

Acides biliaires
(amélioration)

OU

ALAT
(amélioration)

Terme de naissance

En cas de concentration d'acides biliaires ≥ 100 µmol/L

Il est recommandé d’induire
la naissance à partir de 36
SA pour réduire la morbidité périnatale, en particulier la mort fœtale in utero.

En cas de concentration d'acides biliaires < 100 µmol/L

 Il est recommandé
d’informer de la possibilité d’induire la naissance entre 37+0-39+6 SA pour réduire la
morbidité périnatale.

La décision, partagée avec la
patiente, est discutée au cas par cas.

Sources

CNGOF (Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français). Recommandations 2023 Cholestase gravidique. Avril 2023.  

Chapell et al. Ursodeoxycholic acid versus placebo in women with
intrahepatic cholestasis of pregnancy (PITCHES):
a randomised controlled trial. The Lancet. Aout 2019.

Ovadia et al. Association of adverse perinatal outcomes of intrahepatic
cholestasis of pregnancy with biochemical markers: results
of aggregate and individual patient data meta-analyses. The Lancet. Février 2019.

Association française de formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie. Cholestase gravidique. 2017. 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Donnez-nous votre avis

Comment pouvons-nous améliorer cet article ?

> Imprimer la page