Blog

Infection à Chlamydia trachomatis (2016)

POINTS CLÉS EN BIOLOGIE MEDICALE

Détection des acides nucléiques (TAAN)

Les techniques de biologie moléculaire (TAAN tests d’amplification des Acides nucléiques), PCR, TMA et SDA se sont développées et sont actuellement les techniques de référence pour le diagnostic d’infection à CT. La plupart des techniques permettent la recherche combinée de CT et du gonocoque.

Sites de prélèvements

Chez l’homme ayant une urétrite, un TAAN est effectué sur l’écoulement ou le premier jet urinaire au moins 1 heure après la dernière miction et sur un volume suffisant de 10 à 20 ml d’urine.
Chez la femme ayant une cervicite, le TAAN est réalisé à l’endocol associé au mieux à un TAAN sur les pourtours du méat urétral (ou par auto-prélèvement vulvo-vaginal).
Chez l’homme asymptomatique, un TAAN sur le 1er jet d’urine est la meilleure méthode.
Chez la femme asymptomatique, le TAAN sera pratiqué sur un écouvillon par auto-prélèvement endo-vaginal. Le dépistage est recommandé et peut-être pratiqué lors d’un dépistage anonyme et gratuit du VIH chez les jeunes femmes de moins de 25 ans et les hommes de moins de 30 ans.
Dans les deux sexes, un TAAN peut être pratiqué à l’anus et au pharynx.

Diagnostic indirect

Les seules sérologies recommandées sont les techniques immunoenzymatiques de type Elisa. Leur intérêt dans le diagnostic des infections uro-génitales basses à CT est nul. Le titre des anticorps est plus élevé en cas d’infection profonde.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Donnez-nous votre avis

Comment pouvons-nous améliorer cet article ?

> Imprimer la page

Vous aimez BIOrecos ?
Faites-en profiter vos confrères en partageant la page sur les réseaux sociaux :