Blog

Recommandations de prise en charge des personnes infectées chroniquement par le virus de l’hépatite B (2023)

Quel bilan biologique faire en cas de portage chronique du VHB ?

Ag HBe, Ac anti-HBe, ADN VHB quantitatif

Sérologie VIH

Sérologie VHC

Sérologie VHD

Numération formule sanguine

ASAT

ALAT

TP

Albumine

Créatinine et filtration glomérulaire calculée

Quelle est la prise en charge des malades non éligibles au traitement ?

Les personnes infectées par le VHB non traitées doivent être réévaluées régulièrement pour surveiller
l’évolution de la maladie, notamment la transition vers une phase active de l’infection et la survenue
de complications telles qu’une fibrose hépatique significative et un carcinome hépatocellulaire (CHC)
(grade A).

La surveillance (ALAT, ADN VHB, évaluation de la fibrose) doit être plus rapprochée chez les patients
Ag HBe +, ce d’autant qu’ils sont âgés de plus de 30 ans (grade B) :

Si AgHBe +

Tous les 3 mois :

ALAT

 

Tous les 6 mois :

Ag HBe

ADN VHB quantitatif

Si AgHBe - avec ADN HBV > 2000 UI/mL

Tous les 3 mois pendant 1 an puis tous les 6 mois :  

ALAT

 

Tous les 6 mois :

 ADN VHB quantitatif

Si AgHBe - avec ADN HBV < 2000 UI/mL

Tous les 6 à 12 mois :

ALAT

ADN VHB quantitatif

Le dosage quantitatif de l’Ag HBs < 1 000 UI/mL est un facteur de bon pronostic en l’absence de
réplication virale significative (ADN VHB < 2 000 UI/mL) (grade B).

Cependant, à l’heure actuelle, il ne peut pas être recommandé d’espacer le suivi virologique des patients ayant un dosage quantitatif de l’Ag HBs < 1 000 UI/mL et un ADN VHB < 2 000 UI/mL (grade C).

POINTS CLÉS EN BIOLOGIE MEDICALE

L’introduction d’un traitement antiviral est recommandée en cas de (grade A) :


‒ hépatite Ag HBe + avec ADN VHB > 20 000 UI/mL et : élévation des ALAT > 2 N ou fibrose significative (≥ F2)
‒ hépatite Ag HBe – avec ADN VHB > 2 000 UI/mL et : élévation des ALAT > N ou fibrose significative (≥ F2)
‒ carcinome hépatocellulaire (CHC), quels que soient le stade de l’infection virale B, le stade de fibrose hépatique et le stade du CHC
‒ manifestations extra-hépatiques liées au VHB
‒ co-infection par le VHD ou le VIH.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Donnez-nous votre avis

Comment pouvons-nous améliorer cet article ?

> Imprimer la page

Vous aimez BIOrecos ?
Faites-en profiter vos confrères en partageant la page sur les réseaux sociaux :