Blog

Valproate de sodium (Dépakine, Dépakote, Micropakine…) – Surveillance biologique

Bilan pré-thérapeutique

Numération formule sanguine

hCG (Dépistage grossesse) :
chez les femmes en âge de procréer

TP en l’absence de traitement AVK

TCA

Fibrinogène

Suivi biologique

Numération formule sanguine

à J15 et en fin de traitement, ainsi qu’avant une intervention chirurgicale et en cas d’hématomes ou de saignements spontanés

hCG (Dépistage grossesse) :
chez les femmes en âge de procréer

Alanine aminotransférase

Aspartate aminotransférase

Gamma glutamyltransférase

Phosphatases alcalines

Bilirubine

TP en l’absence de traitement AVK

TCA

Fibrinogène

Lipase

En cas de syndrome douloureux abdominal aigu comme en cas de manifestations digestives à type de nausées, vomissements et/ou anorexie et interrompre le traitement

Acide valproïque sanguin

En cas d’insuffisance rénale ou de suspicion de surdosage ou de sous dosage

Il est à souligner que comme avec la plupart des antiépileptiques on peut observer, notamment en début de traitement, une augmentation modérée, isolée et transitoire des transaminases, en l’absence de tout signe clinique.

Dans ce cas, il est conseillé de pratiquer un bilan biologique plus complet (en particulier taux de prothrombine), de reconsidérer éventuellement la posologie et de réitérer les contrôles en fonction de l’évolution des paramètres.

Chez l’insuffisant rénal, il convient de tenir compte de l’augmentation des concentrations sériques libres en acide valproïque et de diminuer la posologie en conséquence.

Une hyperammoniémie isolée et modérée sans modification des tests biologiques hépatiques peut être observée, surtout en cas de polythérapie, et ne doit pas faire interrompre le traitement.

Toutefois, des cas d’hyperammoniémie avec symptômes neurologiques (pouvant aller jusqu’au coma) ont aussi été rapportés, nécessitant alors des investigations complémentaires

Le dosage sanguin d’acide valproïque s’effectue avant une nouvelle prise et toujours à la même heure.

> Imprimer la page

Vous aimez BIOrecos ?
Faites-en profiter vos confrères en partageant la page sur les réseaux sociaux :